Favoris de Juin.

Pour ce dernier carnet de bord du mois de Juin j’ai eu envie de quelque chose de différent et de plus fun que les autres fois.

Je me suis dit que j’allais te partager mes favoris du mois, ce que j’avais découvert pendant ce mois de juin, voire depuis le lancement de cette newsletter.

Je t’ai peut-être déjà parlé de certains si tu fais partie des personnes avec qui je suis régulièrement en contact, en tout cas bonne découverte à toi 🙂

 

Puisque j’ai des phases où je suis un vrai petit rat de bibliothèque, commençons par les livres :

  • Confusion – La saga des Cazalet, tome 3 de Elizabeth Jane Howard

Bon concrètement j’aurais très bien pu mettre les deux premiers tomes également. J’ai un gros faible pour la littérature anglaise, entre autres pour les saga familiales qui se passent entre les deux guerres, et là on est en plein dedans.

On y suit les péripéties de toute une famille aristocrate qui doit fuir Londres au début de la seconde guerre mondiale, pour aller vivre dans la maison de famille située dans le Sussex.

Ce que j’aime dans celle-ci c’est qu’elle est principalement racontée depuis le point de vue des enfants, qui partagent leur incompréhension face au monde des adultes et des règles de société qu’ils commencent à rejeter.

Sinon on y retrouve les grands classiques : les disparus sur le champ de bataille, les amants et maîtresses en tout genre, les secrets de famille à ne pas ébruiter, les héritages controversés, les jalousies au sein des fratries…

Vivement le tome 4 en Octobre 😀

  • Keep Going, 10 ways to stay creative in good and bad times de Austin Kleon

Je ne crois pas qu’il soit déjà traduit en français pour l’instant, du coup le titre donnerait plus ou moins : Continues, 10 façons de rester créatif dans les bons comme les mauvais moments.

Il s’agit là du 3ème livre de l’auteur sur le sujet de la créativité, il y aborde de façon simple et ludique les 10 choses qu’il a mis en place pour l’aider à rester créatif et passer plus facilement à l’action.

Comme par exemple aller marcher 30min tous les matins, organiser son espace de travail, ranger autour de soi pour y voir plus clair quand tout se mélange dans notre tête, etc.

Rafraîchissant et plein de bonnes idées.

  • Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet

C’est un peu un classique de ces dernières années, difficile d’être passé à côté sur les étals des libraires. Depuis quelques temps, après #metoo et un nouveau réveil du féminisme, les sorcières reviennent “à la mode”.

Sur les réseaux sociaux, dans les magazines féminins etc, la thématique fleurit sous diverses formes allant des élixirs de beauté des grandes marques, au retour de la lithothérapie en passant par un nouvel engouement pour le tarot et cartes oracles…

(nb : j’explore moi même ces thématiques ^^’)

Ici Mona Chollet, se penche sur le sujet des chasses aux sorcières au cours de l’histoire et développe autour de ce sujet quatres grands axes faisant le lien entre ces faits historiques, souvent simplement laissés de côté, et les inégalités hommes-femmes d’aujourd’hui.

On y retrouve le sujet de la femme célibataire, “vieille fille” / qui mène une vie insdépendante.

Celui de la femme sans enfant qui garde la maitrise de son corps.

Ou encore la femme agée, “vieille peau” / qui déjoue les diktats de la jeunesse à tout prix.

Le féminisme est un sujet sur lequel je commence tout juste à me pencher avec un peu plus de sérieux que ce que les médias en tout genre veulent bien nous distiller et même si je n’en suis qu’au début de ce livre, il me semble déjà fort intéressant à explorer.

 

Récemment j’ai suivi mes envies de jouer et j’ai donc commencé à explorer le monde des jeux vidéos : 

  • It Takes Two

Il s’agit d’un jeu qui se joue en duo, sur console ou pc.

Au cœur d’une famille qui se déchire, les joueurs incarnent les deux poupées qui prennent vie, représentant les parents qui vont devoir passer des épreuves dans l’imaginaire de leur fille.

Les décors sont géniaux, on pense à Toy Story, alors que les personnages évoluent dans des décors du quotidien mais à une échelle démesurée.

Comme par exemple l’intérieur d’une horloge ou d’une boule à neige, mais aussi la chambre de la petite fille et tous les jeux qui y prennent place.

Les modes de jeu changent au fil du jeu, arcade, immersion, plateforme etc.

Tout le concept repose sur la coopération entre les deux joueurs et donc les deux personnages.

Je te laisse la vidéo de la bande annonce pour te faire une idée : It Takes Two Bande Annonce

  • Dorfromantik

Chose à savoir me concernant, j’aime les jeux qui sont beaux, et esthétiques, c’est le truc qui me donne envie de jouer en premier lieux.

Et c’est clairement ce critère qui m’a donné envie d’essayer celui-là.

Rien à voir avec It Takes Two puisque cette fois il s’agit d’un jeu de puzzle / casse tête.

Le but est de connecter des tuiles de forme hexagonale entre elles en juxtaposant les côtés similaires. Le tout pour construire un paysage qui mêle à la fois des villes, des forêts, des champs ou des rivières.

Le nombre de tuiles est limité et l’on en gagne de nouvelles en complétant les missions demandées.

Une image vaut mieux qu’un long discours du coup voilà une petite vidéo : Dorfromantik Demo

 

Et parce que je suis sûre que toi aussi tu t’es déjà perdue sur Youtube, voici les 3 dernières découvertes pour lesquelles je ne manque aucune vidéos :

Si comme moi tu es adepte de la déco, de l’univers de la maison et tout ce qui s’y rattache alors la chaîne de Drew est pour toi. Tu y trouveras des Ikea Hacks (autrement dit des customisations de produits Ikea), des Make Over de pièces entières (transformation de pièces Avant/Après) et pleins de conseils déco à petits prix.

On y suit le (presque) quotidien d’un jeune couple vietnamien vivant en Allemagne avec leur petite fille.

C’est le royaume de la lenteur, du Do It Yourself, du fait maison etc

Les images sont toujours magnifiques et les vidéos ont un effet apaisant immédiat.

Mention spéciale pour celles qui concernent la création d’un potager sur leur balcon.

On y retrouve Paola qui a quitté la vie au sein d’une grande ville après un burn out pour venir vivre à la campagne dans une petite commune d’à peine 500 habitants.

Paysages grandioses au programme, cueillette, cuisine, jardinage et dessin (elle vend d’ailleurs ses créations sur Etsy) au programme de ces vidéos. Le tout dans une ambiance proche de La Petite Maison dans la Prairie.

Dépaysant et relaxant à souhait.

 

Voilà pour cette fois, j’espère que ce nouveau format t’as plu. Je songe peut-être à le garder pour chaque dernier Carnet de Bord du mois.

N’hésites pas à me dire ce que tu en as pensé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *